Jala Neti

Vous avez l’habitude de vous doucher, de vous brosser les dents, de nettoyer vos oreilles, mais avez vous pensé à nettoyer votre nez ?

Il est pourtant bien solicité ce nez ! Ses poils filtrent une partie des polluants, poussières, microbes et virus de l’air ; sa fonction olfactive nous permet d’appréhender notre monde extérieur (et la mémoire olfactive est notre mémoire inconsciente la plus puissante, directement reliée au cerveau limbique) et les indiens considèrent que les voies nasales sont la porte d’entrée de l’énergie vitale qui nous anime (“Prâna”).

Nous le solicitons pourtant beaucoup ce nez ! En hiver (en nous mouchant ou simplement en filtrant les virus et microbes de l’air ambiant, les polluants, les poussières), mais aussi en toute saison pour filtrer les allergènes (notamment les pollens au printemps) et appréhender les parfums de notre monde (la mémoire olfactive est notre mémoire émotionnelle la plus puissante, directement reliée au cerveau limbique).

Lota2

Les indiens considèrent même que les voies nasales sont la porte d’entrée de l’énergie vitale qui nous anime (“Prâna”). Leur médecine millénaire, l’Ayurveda, enseigne des techniques de revitalisation par les exercices respiratoires (les Prânayamas, étudiés en cours de yoga) et une technique d’hygiène des voies nasales appelée “Jala Neti”

Pour pratiquer cette technique, il vous faudra un ustensile appelé “Lota” ou “Neti pot”, une sorte de petit arrosoir.

Il s’agit alors de faire passer de l’eau tiède salée dans une narine et de faire ressortir l’eau par l’autre narine. Pour nos esprits occidentaux, il est vrai que l’idée peut sembler étrange et il faut un peu de temps pour être à l’aise avec cette technique, mais elle apporte un réel confort, ne serait-ce qu’en nettoyant le mucus accumulé dans nos voies nasales qui empêche les poils de filtrer les particules et qui est source de prolifération de germes (et donc de sinusites et autres joies hivernales).

 

Jala neti

Lota3

Petite vidéo d’illustration en anglais

Comment procéder ?

1- Remplir votre Lota d’eau tiède (la température doit être agréable, testez avec le dos de la main ou le petit doigt) et ajoutez 1 c à café rase de sel fin non raffiné (ou 1/2 c à café de sel fin non raffiné et 1/2 c à café de sel de Nigari). Mélangez jusqu’à dissolution totale du sel.

2- Installez-vous au dessus du lavabo (ou carrément dans votre douche pour les premiers essais…)

3- Bouchez votre narine droite avec le verseur du Lota, penchez la tête à gauche, respirez lentement par la bouche et levez doucement le Lota. L’eau ne doit pas ressortir par votre narine droite.

4- Continuez à respirer lentement par la bouche, l’eau doit s’écouler par la narine gauche. Si vous sentez l’eau couler dans votre gorge, penchez votre tête plus en avant. Si rien ne s’écoule de la narine gauche et que l’eau rentre bien dans la narine droite, inclinez la tête un peu plus ou un peu moins vers la gauche pour trouver le bon angle.

5- Lorsque vous aurez vidé la moitié du Lota, redressez-vous et retirez le Lota. Mouchez-vous doucement (pour ne pas irriter les muqueuses ni renvoyer l’eau vers les oreilles ou dans les sinus) afin de retirer l’eau et le mucus restants.

6- Recommencez l’opération pour l’autre narine avec la deuxième moitié du Lota. Faites toujours les 2 narines.

7- Séchez votre nez minutieusement. Il est important de bien sécher les voies nasales des poches d’eau qui peuvent rester dans un sinus ou autre recoin de votre nez. Ne négligez pas cette étape, vous risqueriez au mieux d’avoir le nez qui coule d’un coup lorsque vous serez arrivés sur votre lieu de travail (ça arrive souvent les premières fois), au pire de déclancher un rhume (c’est l’inverse de l’objectif recherché). Si vous séchez bien votre nez vous éviterez ces désagréments.

Mouchez vous doucement, puis redressez-vous, inspirez par la bouche et soufflez avec les 2 narines plus fort, par petites expirations. Penchez la tête en avant et recommencez. Penchez la tête à droite, recommencez. Penchez la tête à gauche, recommencez. Essayez toutes les positions susceptibles de vider une poche d’eau.

Ce soin (fait sérieusement) est profitable aux personnes sujetes aux sinusites, maux de têtes, allergies, rhumes et rhinites à répétitions ou simplement pour les personnes exposées aux polluants respiratoires (vie urbaine, travail dans un environnement enfumé, tabagisme actif ou passif, etc.).

Vous pourrez acheter votre Lota dans un magasin bio ou sur internet sur des sites comme www.greenweez.com, www.biocenter.fr, etc.

Partager