Iridologie

Qu’est-ce que l’iridologie ?

L’iridologie est l’observation de l’iris (partie colorée de l’œil) afin de réaliser un bilan de terrain.

L’œil se comporte comme une carte d’identité du corps.

Il reçoit de nombreuses informations nerveuses, notamment grâce au nerf optique, mais également des informations sanguines car l’œil est richement vascularisé. Il reçoit enfin de nombreuses informations énergétiques puisque plusieurs méridiens convergent vers l’œil.

On y trouve des indices intéressants concernant la vitalité, c’est à dire la réserve énergétique globale, mais aussi la toxémie qui définit la quantité et la qualité des toxines et également la perméabilité émonctorielle, c’est à dire l’état des organes épurateurs.

En complément de ces trois éléments indispensable à tout bilan de terrain, cette technique nous permet également de relever des indices sur l’impact de l’hérédité, l’état d’équilibre du système nerveux, de la minéralisation, etc…

Le bilan iridologique ainsi posé sert de base à l’entretien à la suite duquel les conseils naturopathiques seront proposés.

Point important, l’iridologie sert à déterminer des tendances générales mais ne constitue pas un diagnostic de maladie.

L’examen peut se faire à l’aide d’une simple loupe éclairante ou avec un iridoscope, c’est à dire un appareil photo numérique spécialisé dans les photos d’iris.

 

Iridologuie   “Tels sont les yeux, tel est le corps” — Hippocrate —

Histoire de l’iridologie

De nombreuses médecines ancestrales étudient l’œil pour évaluer l’état de santé d’une personne : médecine chinois, tibétaine, hippocratique, etc.

Cependant, c’est au XIXe siècle que l’iridologie moderne est née avec un médecin hongrois, le Dr Ignatz von Peczely.

En effet, ce médecin fut le premier à mettre en relation les pathologies de ses patients avec les particularités de leurs iris.

A sa suite, de nombreux chercheurs ont repris cette démarche et ont établi leurs propres cartographies, toutes très ressemblantes. Les divergences de ces cartographies s’expliquent souvent par des réalités biologiques très proches.

On retrouve les cartographies de Roux, Jansen, Bourdiol, Guidoni, Jausas,…

Ci-dessous quelques cartographies selon les principaux auteurs.

Pour plus d’informations, vous pouvez également écouter l’émission sur l’iridologie ici

Iridologie R Bourdiol

René Bourdiol

Iridologie André Roux

André Roux

Iridologie G Jausas

Gilbert Jausas

Iridologie B Jensen

Bernard Jensen

Iridologie B de Bardo

Boris de Bardo

Iridologie chinoise

Cartographie d’iridologie chinoise