La médecine traditionnelle tibétaine, aussi appelée Sowa Rigpa, est une tradition ancienne qui offre une approche complète et naturelle pour améliorer votre bien-être. Elle combine des connaissances ancestrales avec une compréhension profonde du corps et de l’esprit. À Bordeaux, je vous propose des consultations personnalisées pour vous aider à trouver un équilibre optimal.

Les principes de la médecine traditionnelle tibétaine

Pratiquée depuis le VIIIe siècle, la médecine traditionnelle tibétaine est aussi appelée « Sowa Rigpa » (ce qui signifie « Science de la guérison »). Cette dernière vit encore de nos jours dans l’ensemble de la région himalayenne (Tibet, Népal, nord de l’Inde, Mongolie,…).

Les principes sont simples : Le corps est constitué de 5 éléments, regroupés en 3 humeurs : Vent, Bile et Phlegme. La santé du corps et de l’esprit repose donc sur l’équilibre de ces 3 humeurs.

Afin de permettre à ces 3 humeurs de rester ou de revenir à l’équilibre, la médecine traditionnelle tibétaine recommande :
1- Une alimentation saine et adaptée au tempérament individuel
2- Un comportement sain et adapté au tempérament individuel
3- Des thérapies externes
4- Des compléments alimentaires (essentiellement à base d’épices et de plantes)
5- Des exercices de méditations, yoga,…

Histoire des origines de la médecine traditionnelle tibétaine

Sowa Rigpa s’est bâti avec le temps et l’expérience de nombreux Rishis, éminents savants du Tibet.

L’art médicinal primitif himalayen était tout d’abord le chamanisme Bön. Celui-ci s’inspirait de l’observation et de l’analyse de l’équilibre de la santé en soi et dans la nature.

Au VIIIe siècle, le roi Trisong Detsen fit construire des routes au Tibet. Ceci permit alors un immense brassage culturel, tant spirituel que scientifique.

Grace à ces routes, le roi pu faire venir le plus grand maître spirituel de l’époque : Padmasambhava (aussi appelé Guru Rinpoche).

Grand yogi indien, considéré dans plusieurs traditions comme le second Bouddha, Padmasambhava répandit le bouddhisme au Tibet (bouddhisme vajrayana).

Ce dernier offrit au Dr Yuthok Yonten Gonpo, éminent érudit tibétain, de très précieux textes de médecine indienne (Ayurveda) par l’intermédiaire de son disciple et traducteur Vairocana.

Le Dr Yuthok Yonten Gonpo rédigea alors une synthèse de la médecine indienne et de la médecine chamanique tibétaine Bön. Il enrichit ensuite ce document de son expérience et de connaissances reçues de la médecine Unani (arabo-persique) et de la médecine chinoise.

Cet ouvrage, appelé Gyud-shi (les 4 tantras de médecine) sert d’ouvrage de référence à la pratique de la médecine traditionnelle tibétaine.

Le Gyu Shi : les textes fondamentaux de Sowa Rigpa

Tout cet enseignement a été compilé dans un ouvrage appelé Gyu Shi (les 4 tantras de médecine) :
Le tantra racine se compose de 6 chapitres. Il présente de façon synthétique l’ensemble des principes essentiels de la santé et des maladies.
Le tantra explicatif se compose de 31 chapitres. Il expose en détail l’anatomie et la physiologie du corps, son fonctionnement.
Le tantra des instructions orales se compose de 92 chapitres. Il détaille l’ensemble des maladies, leurs causes et leur traitements.
Le tantra final
se compose de 27 chapitres. Il approfondit notamment l’examen du pouls
et de l’urine, les préparations médicinales et les thérapies externes.

Prendre Rendez-Vous

Par de nombreux aspects, Sowa rigpa doit être adaptée pour les occidentaux. Titulaire du certificat d’Amchi-naturopath et fort de plus de 10 années de formation auprès de nombreux médecins tibétains, Guillaume Buissart adapte la médecine traditionnelle tibétaine aux outils de la naturopathie occidentale. Pour un accompagnement personnalisé, vous pouvez prendre rendez-vous ci-dessous.

Pour aller plus loin

En complément, vous pouvez également consulter le podcast sur Sowa Rigpa et ses thérapies externes ainsi que consulter l’article sur les thérapies externes tibétaines

Médecine Tibétaine
Sangye Menla, le Bouddha de la médecine