Médecine Tibétaine

Origines de la médecine traditionnelle tibétaine

Pratiquée depuis le XVIIIe siècle, la médecine traditionnelle tibétaine est aussi appelée “Sowa Rigpa” (ce qui signifie “Science de la guérison”) et est encore pratiquée de nos jours dans l’ensemble de la région himalayenne (Tibet, Népal, nord de l’Inde, Mongolie,…).

Les principes sont simples : Le corps est constitué de 5 éléments, regroupés en 3 humeurs : Vent, Bile et Phlegme. La santé du corps et de l’esprit repose donc sur l’équilibre de ces 3 humeurs.

Afin de permettre à ces 3 humeurs de rester ou de revenir à l’équilibre, la médecine traditionnelle tibétaine recommande :
1- Une alimentation saine et adaptée au tempérament individuel
2- Un comportement sain et adapté au tempérament individuel
3- Des thérapies énergétiques externes
4- Des compléments alimentaires (essentiellement à base d’épices et de plantes)
5- Des exercices de méditations, yoga,…

Le Gyu Shi : les textes fondamentaux de Sowa Rigpa

Tout cet enseignement a été compilé dans un ouvrage appelé Gyu Shi (les 4 tantras de médecine) :
Le tantra racine se compose de 6 chapitres. Il présente de façon synthétique l’ensemble des principes essentiels de la santé et des maladies.
Le tantra explicatif se compose de 31 chapitres. Il expose en détail l’anatomie et la physiologie du corps, son fonctionnement.
Le tantra des instructions orales se compose de 92 chapitres. Il détaille l’ensemble des maladies, leurs causes et leur traitements.
Le tantra final se compose de 27 chapitres. Il approfondit notamment l’examen du pouls et de l’urine, les préparations médicinales et les thérapies externes.

Médecine Tibétaine

Bouddha de la médecine Sangye Menla